Traitements divers


Hyperhidrose

L'Hyperhidrose, appelée aussi Hypersudation, désigne la transpiration excessive. Il est estimé que de l'ordre de 1 à 3% de la population est concernée par ce problème.
Il existe 2 sortes d'Hyperhidroses :
- L'Hyperhidrose localisée primaire (ou hyperhidrose essentielle) : qui est d'origine génétique, et qui se caractérise par une transpiration excessive, symétrique et bilatérale, pendant 6 mois et sans cause précise. Ce type d'Hyperhidrose apparait en général avant l'adolescence, souvent à la naissance
- L'Hyperhidrose secondaire : qui peut être soit locale, soit générale, mais elle est souvent asymétrique à contrario de l'Hyperhidrose primaire. Ce type d'Hyperhidrose est, en général, dûe à des infections ou à des maladies.

On peut retrouver l'Hyperhidrose dans des affections endocriniennes telles que le diabète sucré, une hyperthyroïdie, un syndrôme carcinoïde, un phénochromocytome et d'autres encore. Cependant, l'hyperhidrose peut aussi être la manifestation de certains lymphomes ou d'une leucémie.

Cette pathologie a trés souvent des conséquences sociales qui peuvent mener à des phobies sociales, voire des dépressions.

Les zones les plus fréquemment touchées par l'Hyperhidrose sont principalement :
- Les aisselles
- Les mains
- Les pieds
- Le visage

Les traitements de l'hyperdrose Hypersudation

Il s'agit, dans un premier temps, pour éluder l'hyperhidrose d'éviter :
- Les plats épicés
- L'alcool
- Les situations stressantes
Il est préférable d'utiliser des vêtements amples, de préférence en tissu absorbant comme le coton par exemple.

Il existe différents traitements contre l'hyperhidrose hypersudation comme :

- Les antitranspirants locaux qui, à la différence des déodorants traditionnels ne masquent pas les odeurs mais sont efficaces sur l'excrétion de la sueur.
- L'Ionophorèse qui consiste à exposer à un courant électrique continu, transmis par immersion dans l'eau, ses mains ou ses pieds. Cette méthode requiert 3 séances la première semaine, 2 la seconde semaine puis 3 séances complémentaires dans les 2 mois qui suivent. Des séances d'entretien sont nécessaires par la suite. Il faut savoir que ce traitement est contre-indiqué chez les femmes enceintes et les porteurs de pacemaker
- La médication, dont le rapport bénéfice et effets secondaires ne semble pas si favorable
- Les Injections de Toxine Botulique qui ont prouvé leur efficacité et améliorent considérablement la qualité de vie des patients. Cette pratique se fait sous anesthésie loco-régionale en règle générale. Ce traitement est efficace pendant 3 mois, d'autres séances seront donc nécessaires. Ces injections sont contre-indiquées durant la grossesse
- La sympathectomie, c'est une intervention chirurgicale où le chirurgien coupe les petits nerfs responsables de l'hypersudation des aisselles, des mains et du visage. Cette intervention est réservée aux cas d'hyperhidrose sévère dans le cas où aucun autre traitement n'est efficace


Injection de PRP

Tout d'abord que signifie cette abréviation : PRP ?
PRP signifie littéralement : Plasma Riche en Plaquettes.
Pour obtenir du PRP, on prélève du sang au patient, on le passe à la centrifugeuse et on obtient alors un concentré de plaquettes à peu près 5 fois supérieur à la normale. Les plaquettes apportent des facteurs de croissance qui agissent sur les cellules souches ainsi que sur le collagène. Ce concentré de plaquette va donc accélérer la guérison, ou la revitalisation tissulaire. Ces injections se font pour les cheveux, le visage, les articulations (genoux), les tendons et cartilages, la préparation osseuse avant implants dentaires... En chirurgie esthétique, la technique d'injection de PRP a pour but l'amélioration de la qualité de la peau, et ceci de façon naturelle, on appelle cela aussi la médecine régénérative de soins visage. Le PRP permet un rajeunissement, voir un renouvellement tissulaire, de la peau en boostant les cellules.

L'intervention :
En premier lieu, le médecin doit établir un diagnostic détaillé et personnalisé du visage pour bien adapté le traitement en respectant l'équilibre et l'harmonie naturel du visage.
Il faut savoir qu'avant les injections il ne faut pas prendre d'aspirine ou d'anti-inflammatoires car ce sont des fluidifiants.
Une fois l'examen détaillé du visage fait, le médecin débute le protocole par une prise de sang. Le sang est directement mis en centrifugeuse pour extraire le plasma. Pendant ce temps le médecin anesthésie les zones à traiter. Vient ensuite le temps de la réinjection du Plasma Riche en Plaquettes à l'aide d'une aiguille très fine sur les zones à traiter.

La cicatrice :
Cette technique ne laisse aucune cicatrice puisque ce ne sont que des injections.

Durée de l'intervention :
Le traitement dure entre 40 et 60 minutes.

Durée d'hospitalisation :
La technique d'injection de PRP ne nécessite en aucun cas d'hospitalisation, puisque c'est une technique médicale et non chirurgicale. Cependant, si elle est associée à un lifting cervico-facial, une technique chirurgicale, dans ce cas une hospitalisation sera envisageable.

Visibilité du résultat :
Les effets de cette technique s'installent petit à petit dans les semaines et les mois qui suivent.

Suivi et traitement post-opératoire :
Il faut prévoir une seconde séance entre 3 et 6 mois aprés la première, puis ensuite tous les ans.

Délai de reprise d'activité :
La reprise d'activité se fait quelques heures, seulement, après le traitement.